3 mars 2021

Une usine de blocs «brise-lames» pour construire les nouvelles digues du port de Port-la-Nouvelle

Usine de blocs brise-lames à Port la Nouvelle

Etape essentielle dans les travaux d’extension et de réaménagement du port de Port-la-Nouvelle, ce gigantesque chantier, sous maitrise d’ouvrage de la Région Occitanie et pilotage opérationnel de la Direction de la Mer, comprend désormais une usine de préfabrication spécifique des blocs «brise-lames» en béton.

usine de fabrication des brise-lames à Port la Nouvelle

Un aménagement de protection indispensable

Afin de protéger le futur bassin du port et permettre l’accueil de plus gros navires en toute sécurité, les faces côté mer des nouvelles digues ainsi que leurs extrémités côté port (musoirs) seront équipées de blocs en béton, constituant la carapace définitive de protection des ouvrages maritimes. Au total, un peu plus de 17 000 blocs seront nécessaires pour recouvrir les 2,5 km de digues.

Fabrication des brise-lames accropodes à Port la Nouvelle

Des blocs de béton géants fabriqués sur site

Ces éléments, appelés ACCROPODETMII, peuvent peser jusqu’à 34 tonnes et sont calibrés en fonction de leur position sur les ouvrages. La quantité de blocs à produire nécessite une préfabrication sur chantier. Cela se fait grâce à une usine utilisée initialement sur l’extension du port de Calais, que Bouygues Construction a acheminée et adaptée à la technique ACCROPODETMII, qui a été retenue pour notre projet. A raison d’une trentaine de blocs par jour, elle sera en production jusqu’en début 2023.

Rappel

L’ARAC Occitanie réalise pour le compte de la Région Occitanie une mission d’Assistance à Maitrise d’Ouvrage.
Responsable d’opération : Jonathan Monino
En savoir plus sur le projet d’extension du port : article d’octobre 2020

Photos aériennes Région Occitanie