Pic du Midi de Bigorre, Hautes-Pyrénées

Restructuration du Pic du Midi

Construction publique

Restructuration du Pic du Midi à plus de 3000 mètres d'altitude

Un projet similaire ?

Vous souhaitez être accompagné par l'ARAC Occitanie ?

Contactez-nous

Enjeux

Les premières installations du Pic du Midi datent de la fin du XIXème siècle. Depuis, l’activité scientifique n’a eu de cesse de s’y développer: Cependant, face à une infrastructure devenue caduc, l’activité même de ce lieu a bien failli cesser.
En 1995, l’Etat a décidé son maintien. Le Syndicat Mixte pour la Valorisation du Pic du Midi a été créé et le projet de rénovation des locaux scientifiques avec la création d’espaces d’accueils touristiques a été lancé dès 1996.
L’objectif de cette mise en valeur touristique était de porter cette fréquentation à 150 000 personnes appuyé par la mise en service toute l’année d’un téléphérique.
L’objectif général de cette réalisation était de concilier et promouvoir recherche scientifique et tourisme dans un projet de développement économique local.

Programme

Valorisation du Pic du Midi avec notamment la restructuration des espaces scientifiques, la création de locaux touristiques, l’aménagement du téléphérique et d’espaces d’accueil.
Ce programme se décline sur trois sites: l’aire de l’A64, la gare de l’Ayré et les installations au sommet.
Aire de l’A64 : création d’un local d’information avec une salle multimédia équipée d’un écran à 180°.
Gare de l’Ayré, 2000 m d’altitude : aménagement d’un espace d’accueil des astronomes amateurs et des associations avec notamment des outils d’observation astrale.
Sommet, 3000 m d’altitude : restructuration complète du lieu et construction d’une nouvelle coupole, d’un espace d’accueil touristique et d’un espace muséographique. Les locaux scientifiques sont regroupés sur plus de
2 000 m2 et les espaces d’accueil touristique sur environ 3 000 m2•

  • Budget 28,9 M€ TDC
  • Mode d'intervention Maîtrise d'ouvrage déléguée
  • Client Syndicat Mixte pour la Valorisation du Pic du Midi
  • Date de démarrage Février 1996
  • Date de fin Avril 2000
  • Maître d'œuvre Pierre-Yves Chaumont
Télécharger Cette fiche référence
À noter

En dehors de la difficulté de mener des travaux à une altitude de plus de 3000 m, il a fallu procéder au déménagement des équipements scientifiques aussi fragiles que sophistiqués.
Tous les travaux se sont réalisés sans que l’activité scientifique soit interrompue .